Lithogravure Robardet - Portraitiste

Artiste peintre

 

- Présent dans "Dictionnaires et Encyclopédies Académic".

 

- Présent également dans l'encyclopédie : Unionpédia

 

- Michel Robardet - Everybodywiki

 

- Présent dans Wikimonde, à : - Graveur français du XXI° siècle -

 

- Présent dans Wikipédia, à : - Graveur français du XX° siècle -

                                                 - Graveur français du XXI° siècle -

                                                 - Dessinateurs français" -

 


 

Que ce soit en tant que dessinateur, graveur ou artiste peintre, j'ai eu une carrière professionnelle atypique, car, rien ne me prédestiné à avoir une carrière artistique. Contrairement à certains qui disent avoir commencé le dessin et la peinture artistique très jeune, en ce qui me concerne j'ai été initié très tôt à l'élaboration de la peinture et aux mélanges de couleurs par mon père chimiste coloriste à la ''société des peintures DUCO'', avec mon père j'ai appris le côté technique d'application de la peinture industrielle et le stimulus de la couleur, mon père était également chimiste biologiste et préparateur en pharmacie, il a terminé sa carrière de chimiste en 1968 chez "ISOGIL'' ( sous chef de laboratoire ), cette société fabrique les panneaux d'isorel.  


De 14 ans à 16 ans j'ai été apprenti menuisier, j'ai abandonné ce métier car j'avais le vertige pour monter sur les échafaudages, de 16 ans à 19 ans j'ai été apprenti carrossier dont j'ai obtenu le C.A.P. et l' E.F.A.A. de peintre en voiture avec une initiation par le peintre décorateur Jean-Pierre BOUZOU de la peinture décorative publicitaire pour les véhicules utilitaires, complété par 5 ans de dessin industriel, (2 ans de dessin industriel de menuiserie, 2 ans de dessin industriel d'ajusteur et 1 an de chaudronnier). 


Les municipalités de l'époque organisées chaque années des distributions de prix pour les apprentis de Castres (Tarn), nous étions environs 500 apprentis, pour mes trois ans d'apprentissages dans la carrosserie j'ai obtenu chaque année le ''2° prix de la métallurgie''. 


Dans la carrosserie j'ai appris à maîtriser la peinture cellulosique et la peinture glycérophtalique à séchage à l'air, ainsi que le mélange des couleurs pour l'automobile.


Pour mon service militaire j'ai été muté à Hussein-Dey, près d'Alger, comme peintre pour les véhicules militaires, la nuit à monter la garde dans un camp militaire de l'autre côté de la baie d'Alger, avant notre rapatriement en France. 


A mon retour du service militaire je suis entré chez l'équipementier automobile VALEO comme peintre au pistolet, j'ai appris à maîtriser les apprêts, les peintures glycérophtaliques cuites entre 130° et 140°,  je suis devenu également un spécialiste des peintures "vermiculées et martelées"..., les peintures aux trempées, les vernis à séchage en étuve pour la matière plastique, la mise en place d'un pistolet électrostatique pour peindre en série des amortisseurs de voitures pour les U.S.A. en peinture cellulosique, (du fait de l'huile contenu à l'intérieur des amortisseurs, il est impossible de faire cuire la peinture des amortisseurs).  


Chez VALEO je suis passé également par les bains par électrolyse, la métallisation sous vide, la plasturgie, les presses à découper et à emboutir les pièces en métal, ainsi que cariste et gestionnaire de stocks pour les matières plastiques


Grâce à ma rencontre avec un ami de la famille, le graveur et sculpteur parisien d'origine Yougoslave François MOZES et voulant faire la même gravure que lui sur granit, j'ai pris des cours du soir de dessin et peinture artistique à l'école municipale de dessin de Castres à Bruiguiboul (Tarn). Au cours de la seconde leçon, le professeur Maurice BLANCKE m'a dit : " ...vous, vous pourrez aller loin...". De cette école j'ai obtenu un  : "1° Prix de gravure et d'application du dessin". cette école est devenue plus tard école municipale des Beaux - Arts.

 

En me disant cela, le professeur Maurice BLANCKE ne pouvait pas se douter qu'un jour je serai présent parmi les - Dessinateurs français -, les Graveurs français du XX° et du XXI° siècle. ainsi que dans "Dictionnaires et encyclopédies Académic", ou bien dans Wikipédia qui n'existait pas à l'époque.


Avec les formations solides en dessin industriel, en colorimétrie et en application de la peinture que j'avais, apprendre le dessin et la peinture artistique n'a été qu'une simple formalité, grâce à mon père, j'ai appris à reconnaître à leurs odeurs la nature et la composition des diluants, solvants, dissolvants ou peintures. 


Au cours de la seconde année de cours à l'école municipale de dessin de Castres à Bruiguiboul, grâce à MOZES, j'ouvrais déjà un atelier de gravure sur granit et c'est le professeur Maurice BLANCKE qui venait me dispenser les cours dans mon atelier.


MOZES est reparti à Paris en 1973 pour travailler dans l'atelier du peintre et sculpteur Joan MIRO pour réaliser la statue du plus grand Bouddha d'Europe (10 m. de haut) et doré à la feuille d'or, pour la ''Grande Pagode du bois de Vincennes'', voir le site : ''Anecdote bouddhiste : le Bouddha de Vincennes''. 


Au début de 1974 je devais aller rejoindre MOZES à Paris dans l'atelier de MIRO pour faire un stage de gravure, pour des raisons de proximités avec les granitiers du Sidobre, je suis resté à Castres en me déclarant comme ''Décorateur et portraitiste en lithogravure sur granit'' tout en travaillant malgré tout sur Paris et l'île de France où j'avais une dizaine expositions permanentes chez des marbriers et sans abandonner mon emploi de salarié chez VALEO.


Quand j'ai arrêté la lithogravure en 2000, je me suis remis à peindre, pour réaliser le premier tableau je me suis inspiré de Jean-Baptiste OUDRY et de Jean-Claude CHAURAY (voir le tableau ci-dessous)

 

 

 

"Nature morte au violon" (0,50 x 0,70) inspiration de J-B. OUDRY et de J-C. CHAURAY

Peinture à l'huile sur contreplaqué 


J'ai bien aimé les styles de natures morte de Jean-Baptiste OUDRY et de Jean-Claude CHAURAY, à partir de ce moment là j'ai réalisé des créations personnelles dans ces styles là, pour le plaisir (voir les tableaux ci-après). Pour les natures mortes je les réalise toujours avec un éclairage venant de la gauche. 

 

Pour observer les tableaux, le plus souvent les gens disent qu'il faut les observer de loin, pour cela il faut se mettre à une distance bien précise qui est de 3 fois sa plus grande dimension, par exemple, si la plus grande dimension du tableau est de 1 mètre, il faut donc se positionner à 3 mètres.  

 

 

 

"Nature morte à la soupière" (0,50 x 0,60)

Peinture à l'huile sur panneau de médium 

 

 

 

               "Nature morte aux œufs" (0,50 x 0,65)  

Peinture à l'huile sur contreplaqué

 

 

 

"La dépêche du midi" du mercredi 3 octobre 2007. 

 

 

 

 

"Nature morte aux pommes" (0,38 x 0,45) collection privé

 Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

"Nature morte aux fraises"  (0,24 x 0,32)

Peinture à l'huile sur contreplaque 


 

 

''Natures mortes aux groseilles'' (0, 20 x 0,26 chacun)

Peintures à l'huile sur panneaux de medium

 

 

En travaillant les natures mortes de la même façon, mais avec un éclairage naturel au lieu d'un éclairage artificiel le travail obtenu est tout à fait différent (voir les tableaux ci-dessous).

 

 

 

 

 

Voilier trois mâts "Le Marqués" (0,53 x 0,78)

Peinture à l'huile sur panneau d'Isorel


 

 

"Nature morte aux abricots" (0,40 x 0,50) Collection privé

Peinture à l'huile sur toile

 

 

 

 

"Nature morte au citron" (0,40, x 0, 50)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

"Nature morte aux abricots" (0, 40 x 0, 50)

Peinture à l'huile sur panneau de médium


 

J'ai voulu également associer dessins aux crayons de couleurs et peinture à l'huile ( pour la partie peinture, les arbres ont étés réalisés avec des morceaux de pastels secs broyés à l’huile de lin). 

 

 

 

"Nature morte aux noix" (0,30 x 0,40)

Crayons de couleurs et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

''Nature morte aux bananes'' (0,30 x 0, 40)

Dessin et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

 

''Maisons au bord de l'Agout'' (0,24 x 0, 37) à Castres (Tarn)

Crayons de couleurs et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

 

"Nature morte aux abricots" (0,35 x 0,46)

Crayons de couleurs et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

 

 

''Maisons au bord de l'Agout'' (0,30 x 0,40) à Castres (Tarn)

Même emplacement que le tableau du haut

Dessin et encre de Chine sur papier lavis technique

 

 

 

"Jardin du Maïl'' (0, 32 x 0,42) à Castres (Tarn)

Crayons de couleurs et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

''Jardin de l’Évêché en automne'' (0,45 x 0,55) à Castres (Tarn)

Peinture à l'huile sur panneau d'isorel

 

 

 

''Paysage de neige" (0,20 x 0,25)

Peinture à l'huile sur contreplaqué

 

 

 

 

''Métamorphose'' (0,32 x 0,42)

Crayons de couleurs et peinture à l'huile sur papier lavis technique

 

 

 

 

''Ecce Homo'' (0,24 x 0,30)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

 

"Marine'' (0,35 x 0,74)

Peinture à l'huile sur papier à peindre collé sur contreplaqué

 

 

 

''Couché de soleil sur un lac'' (0,43 x 0,53)

peinture à l'huile sur papier à peindre collé sur toile

 

 

 

''Nu aux fraises'' (0,38 x 0,54)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

"Grafitti" (0,40 x 0,50)   (1991 - 2006)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

Grafitti était croisé d'une mère Colley et d'un père Labri, il a été mon compagnon pendant 15 an

 


Dans cette étude hautement inspiré de Michel-Ange, la particularité de ce tableau réside dans la réverbération du soleil dans l'Océan, en s'éloignent du tableau de quelques pas, que l'on se place au centre du tableau, ou bien que l'on se déplace de gauche à droite ou de droite à gauche en fixant la réverbération du soleil dans les écumes des vagues de l'Océan on a l'impression que cette réverbération nous suit.  

 

 

 

''Création du monde" (0,50 x 0,65)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

Les deux photos ci-dessus de la "Création du monde" ont été prises, l'une à droite et l'autre à gauche du tableaux, pour montrer l'illusion d'optique ainsi obtenue. Dans tous les cas la réverbération du soleil est toujours face à nous. 

 

 

 

 

''Collioure" août 2001 (046 x 0,55)

Peinture à l'huile sur panneau de médium

 

 

 

''NÉFERTITI'' (0,44 x 0,64)

Peinture à l'huile sur panneau d'isorel


 

 

''Masque en Or de TOUTANKHAMON'' (0,46 x 0,61)

Peinture à l'huile sur panneau d'isorel (le masque a été réalisé avec de la peinture doré)

 

Reproductions interdites

 

 

 

En tant que technicien en peinture industrielle et artistique, je fais de la recherche sur le stimulus de la couleur. Ces recherches m'ont amenées à découvrir un nouveau système de contrastes rotatifs, à travailler sur les illusions d'optiques, ainsi que sur l'art cinétique.

 

 

 

Art cinétique

 

 

En regardant ces ronds en art cinétique que j'ai créé, on a l'impression que l'ensemble tourne.

 


 

 

 

 

 

Dans mon atelier le 3 octobre 2007

 

 

 

Dans mon atelier le 10 octobre 2007

 

 

On peut voir mes autres sites, à :

 

 

-Michel Robardet biographie de gaveur sur granit -

 

- Michel Robardet gravure à la pointe sèche -

 

 - Robardet, dessinateur -

 

- Exposé en physique des couleurs -

 

www.artmajeur.com/fr/artist/michel-robardet

 

www.galerie-creation.com/robardet-graveur-peintre

 

- Robardet Michel (michelrobardet0445) auf Pinterest -

 

- Michel Robardet - Artiste - Weoneart -

 

- Robardet-Senac stars portraits -

 

- Michel Robardet facebook -

 

- View Michel ROBARDET @michelrobardet photos on instagram -

 

Ma page d'accueil - lithograveur.simplesite.com

 

Michel Robardet - réalisation de peintures en art cinétique

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Service gratuit et accessible à tous

Créer un site Internet facilement